Le Mariage
Open Panel

COMMENT TRAITEZ-VOUS VOTRE MARI ?

 

Un texte de Michael Lebeau

 

Après la rédaction de l'article “Comment traitez-vous votre femme ?”, j'ai jugé bon que les femmes puissent également être encouragées à améliorer leur relation avec leur époux.

L'HOMME ET LA FEMME SONT DIFFÉRENTS !

Dieu a créé l'homme et la femme avec des différences importantes dans leur âme (volonté, émotion, intellect) et dans leur corps. Un homme n'est pas une femme, une femme n'est pas un homme ! Le corps et l'âme de chacun ont une apparence, des désirs et des besoins distincts. Beaucoup de disputes et de frustrations dans le couple pourraient être évitées en comprenant et acceptant ces différences.

Dieu a créé volontairement l'homme et la femme avec des différences, afin qu'ils se complètent parfaitement l'un et l'autre. Dieu a conçu la femme de telle sorte à ce qu'elle puisse combler les besoins de son mari, qui à son tour, est appelé à combler ceux de son épouse.

LES 3 BESOINS ESSENTIELS DE L'HOMME MARIÉ !

Mes chères soeurs dans le Seigneur qui êtes déjà mariées ou qui serez mariées un jour, je vous encourage (si ce n'est pas déjà le cas), à répondre tout au long de votre vie aux besoins essentiels de l'homme marié qui est, ou qui sera votre cher époux :

  1. Le respect
    2. Le travail et la productivité
    3. La sexualité

Ces trois besoins fondamentaux de l'homme marié sont différents des besoins essentiels de la femme, qui seraient plutôt se sentir en sécurité, être aimée et être écoutée.

  1. Le respect

Ephésiens 5 : 33

33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.

Tout comme la femme a besoin de se sentir aimée par son mari, l'homme a besoin de se sentir respecté par son épouse. Dès lors qu'un homme voit son autorité bafouée dans le couple, cela créé en lui le même genre de révolte intérieure qu'une femme pourrait ressentir lorsqu'elle a l'impression que son mari ne l'aime pas comme il le devrait.

Dieu a mis dans la femme le besoin d'être aimée affectueusement par son mari ! De même votre époux se sentira au plus haut point offensé si vous lui manquez de respect, car Dieu a mis en lui une vertu : L'autorité. C'est pourquoi il est écrit que la femme doit être soumise à son mari car le mari est le chef de la femme.

Ephésiens 5 : 22-23

22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; 23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

Montrez-moi un couple dont la femme “tient les rennes”, dont la femme est le leader du foyer et je vous montrerai un couple qui va mal.

Chères sœurs, peut-être que les désaccords et les erreurs, vous ont poussée petit à petit à prendre une trop grande place d'autorité dans votre foyer. Pourtant, je vous assure que cette position ne vous est pas profitable. Et je ne dis pas que la femme est inférieure, loin de là. Je veux simplement dire que chacun doit être à la bonne place, et la place de l'homme est la place d'autorité dans le couple, et cela dans l'amour comme le dit l'apôtre Paul.

Une femme qui prend la place de l'homme sous prétexte que l'homme ne prend pas ses responsabilités, sera une femme malheureuse dans son couple. Car Dieu a mis dans la femme ce besoin d'avoir une épaule solide sur laquelle s'appuyer et une autorité à laquelle se soumettre : “SON MARI”. Quant à l'homme, Dieu l'a doté d'un grand sens de leadership pour qu'il puisse conduire toute sa famille avec sécurité, intégrité et conviction sur le chemin de leur destinée.

Épouses ! Si l'autorité de votre conjoint a été bafouée, usurpée et diluée dans le temps, je vous encourage dès aujourd'hui à avoir un tête à tête avec votre mari pour réajuster les choses selon l'ordre divin.

Si vous voulez voir votre mari épanoui, vous devez lui laisser les rennes, vous devez vous placer sous son autorité et lui être soumise dans l'amour du Seigneur. Un homme qui aime sa femme, mais dont l'autorité est contestée sera un homme malheureux. Il sera comme un lion que vous avez mis en cage, ou un aigle à qui vous avez brisé les ailes.

Ne vous mettez pas en colère, n'haussez pas le ton :

Rien de tel pour mettre votre mari en colère que d'hausser le ton. Cela sera perçu par tous comme un manque de respect évident envers son autorité. Mes chères soeurs, il est possible que votre mari ait pu commettre des erreurs, mais Dieu vous demande, malgré tous ses défauts, de respecter l'autorité qu'Il a déposée en lui. Pour le bien de votre couple, apprenez à parler à votre époux avec douceur dans l'amour selon qu'il est écrit :

Philippiens 4 : 5

5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.

Une telle attitude sera agréable aux yeux de Dieu et votre mari sera émerveillé par un tel changement.

Le mari doit avoir le dernier mot en cas de désaccord dans le couple :

Un couple béni doit toujours être en accord. L'homme doit aimer sa femme au point de donner sa vie pour elle, il doit la traiter comme sa grande conseillère, et bien plus comme sa première partenaire. Mais il peut arriver qu'il y ait un désaccord entre l'homme et la femme, car ils ne pensent pas de la même façon. Si tel est le cas dans votre couple, lorsque votre mari prend une décision après vous avoir consultée et que vous n'êtes pas d'accord, vous devrez docilement vous soumettre à sa décision tant que celle-ci ne vous fait pas désobéir au Seigneur ! La rébellion, c'est contester une décision prise par une autorité supérieure, et se rebeller c'est manquer de respect envers l'autorité.

Esaïe 1 : 19

19 Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays;

Pour expérimenter la bénédiction du Seigneur, nous devons nous soumettre docilement à nos autorités supérieures :

Dans l'église, l'autorité est le pasteur et même si nous pensons différemment, nous devons nous soumettre docilement tant que ses décisions ne nous poussent pas à désobéir aux commandements du Seigneur.

Dans une entreprise, l'employé doit se soumettre docilement à l'autorité supérieure.

De même dans le couple, la femme doit être soumise à son mari et les enfants aux parents. C'est l'ordre établi par Dieu.

Ainsi, comme le dit l'apôtre Paul :

Romains 13 : 1

1 Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

Ne parlez pas en mal de votre mari, ne rapportez pas ses faiblesses aux autres :

Dieu demande aux femmes d'être loyales envers leur mari. Lorsque Moise a commis une erreur en épousant une femme étrangère, sa sœur Myriam et son frère Aaron se sont rebellés contre son autorité et ont parlé contre lui. Alors la colère de l'Éternel s'enflamma contre eux car ils avaient manqué de loyauté et d'intégrité envers l'autorité sous laquelle Dieu les avait placés.

Sachez que même si votre mari a des faiblesses et des torts, si vous parlez contre lui aux autres dans son dos, Dieu ne sera pas de votre côté. Au lieu de confier vos frustrations conjugales à votre entourage, mes chères soeurs, je vous encourage à fléchir les genoux en confiant vos défis à votre père céleste qui vous entend et qui peut tout. Ne vous attirez pas une condamnation sur vous-même en ouvrant cette grande porte au diable :

Romains 13 : 2

2 C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.

Bien que la pensée biblique de la soumission et du respect de l'autorité de l'époux ne soit plus populaire à notre époque, je vous encourage, mes sœurs à honorer la Parole du Seigneur en ce sens et je suis convaincu que votre mari, s'il vous aime, saura vous donner en retour l'affection et l'attention dont vous avez besoin.

Toutefois si vous êtes victime de violence conjugale ou d'adultère, je vous encourage à en parler à votre pasteur car de telles pratiques sont inacceptables.

  1. Le travail & la productivité

Même si dans notre société moderne les femmes deviennent de plus en plus carriéristes et entrepreneurs, je reste persuadé que ce besoin de produire chez elles est bien moins vital que chez l'homme, tout simplement car Dieu l'a voulu ainsi.

La Bible nous enseigne cette grande vérité :

Proverbes 12 : 27

27 Le paresseux ne rôtit pas son gibier; Mais le précieux trésor d'un homme, c'est l'activité.

Un homme qui ne produit rien de son temps, est un homme malheureux ! L'homme a ce grand besoin de créer et de produire dans une vision. En tant qu'épouse à ses côtés, vous devez être sa plus grande partenaire pour l'aider à dégager du temps pour qu'il se consacre à ses ouvrages. Vous ne pouvez pas imaginer la joie et la satisfaction qu'un homme peut ressentir lorsque son épouse devient sa partenaire et son aide selon ce que Dieu a déclaré dans Genèse :

Genèse 2 : 18

18 L'Eternel Dieu dit : Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.

Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour l'aider à dégager du temps qu'il pourra consacrer à l'avancement de ses projets. Soyez pour lui une aide en lui apportant main forte dans ses activités.

Laissez lui du temps seul pour qu'il se consacre à Dieu :

Le psalmiste a dit : “Pour moi s'approcher de Dieu c'est mon bien” (Psaumes 73:28). Votre mari a besoin de moments de calme où il pourra se ressourcer dans la présence et la Parole de Dieu. Votre rôle est aussi de l'encourager à la piété.

1 Corinthiens 7 : 32-33

32 Or, je voudrais que vous fussiez sans inquiétude. Celui qui n'est pas marié s'inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur; 33 et celui qui est marié s'inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à sa femme.

L'apôtre Paul dit dans ce verset qu'un homme célibataire cherche à plaire au Seigneur, alors qu'un homme marié cherche à plaire à sa femme. Un homme qui aime réellement son épouse cherchera chaque jour à faire ce qui lui fera plaisir avec des soirées de partages, de détentes, à regarder un film, faire une sortie, inviter des amis).

Cela est bon ! Mais lorsque ces nobles désirs ne sont pas équilibrés à une vie de piété, cela pourrait amener votre mari à se refroidir dans sa relation avec le Seigneur. Car en rentrant du travail, après avoir passé du temps avec les enfants, à régler les affaires de la maison, il aura tendance à vouloir passer le peu de temps qu'il lui reste à faire des activités avec vous par amour pour vous.

 C'est pourquoi, je vous encourage à l'aider à maintenir un équilibre entre le temps qu'il vous accorde et celui qu'il accorde au Seigneur. Que la bénédiction du mariage ne soit pas pour lui une occasion de régression spirituelle. Vous devez l'encourager et l'aider dans ce sens ! L'homme, tout comme la femme, a besoin avant tout de PRODUIRE DU FRUIT DE QUALITÉ dans sa relation avec son Dieu.

  1. La sexualité

Les témoignages révèlent que dans la majorité des cas, l'homme a plus de désirs sexuels que la femme. Le monde a falsifié l'image, la pureté, et la profondeur de la sexualité dans le cadre du mariage. Cependant rappelons-le, la sexualité pour l'homme en Christ est bien plus que l'assouvissement d'un besoin hormonal, c'est un moment de profonde intimité et communion entre lui et son épouse, qui lui procure une grande satisfaction et qui établit en lui un équilibre émotionnel...

Par ailleurs, une sexualité épanouie fermera la porte aux mauvaises pensées et tentations qui pourraient s'installer dans la tête de votre époux.

Se donner l'un à l'autre est la seule chose qui ne vous est pas permis de partager avec un autre que votre conjoint.

C'est pourquoi la Parole declare :

1 Corinthiens 7 : 5

5 Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence.

Une prière pour aujourd'hui : Seigneur, je prends la décision aujourd'hui, même si cela me coûte, d'être l'épouse vertueuse que tu veux que je sois. Je prends la décision de respecter davantage mon mari, de l'aider du mieux que je peux dans ce qu'il entreprend et de l'encourager dans sa relation avec Toi. Je ne veux pas être un frein pour lui, bien au contraire, je veux être cette aide dont tu as parlé dans lorsque tu as créé la première femme Ève. Aide-moi Seigneur à mieux gérer ma vie et mes émotions afin que je sois toujours disposée à satisfaire les besoins nobles du merveilleux époux que tu m'as donné.