Le Mariage
Open Panel

 

CINQ RAISONS POUR NE PAS LARGUER  VOTRE COUPLE

 

Écrit par   Keith Sorbo

 

Il n’est pas l’homme que j’ai épousé » m’a dit la jeune femme avec des larmes qui mouillaient ses joues. Elle semblait prête de mettre fin à son mariage.

 

La femme d’un pasteur bien connu a divorcé. Sa raison: « Je voulais essayer de trouver le Bonheur avec quelqu’un d’autre. »

 

Une femme dans la cinquantaine quitte son mari pour quelqu’un qu’elle a rencontré sur Internet. Son couple semblait aller nulle part et elle voulait cette joie à laquelle elle avait aspiré toute sa vie.

 

En fin de compte, pourquoi pas? « Pourquoi ne pas mettre un mariage misérable à mort pour chercher quelqu’un qui me rende heureux ? » Beaucoup de vedettes de cinéma diront : « Vous avez raison ! Enfin, pourquoi vous marier en premier lieu ? Vivez avec cette personne sans vous marier. Faites ce qui est le mieux pour vous. Et si vous faites du mal aux autres, c’est dommage, mais vous avez la responsabilité de chercher ce qui vous épanouit en premier lieu. »

Et si c’est dur ? Filez ! Oui!

Oui?

 

Peut-être pas. Les statistiques pour les remariages sont pires que pour ceux qui se marient pour la première fois. Et pour un troisième mariage n’en parlons pas. C’est pire.

 

Et vivre ensemble sans être marié ? Ne vous mentez pas. Si vous voulez avoir mal, allez-y. Quelque part, nous devons nous arrêter et faire face aux problèmes. Le mariage n’est pas l’histoire de Cendrillon : ‘vivre-heureux ensemble-à toujours’—à moins que vous y travaillez.

 

La bonne nouvelle est que le mariage peut être cent fois mieux que l’illusion.

 

Pourquoi devons-nous rester ensemble et travailler pour faire marcher notre mariage ?

 

  1. 1.      Vous avez fait une promesse devant Dieu de faire exactement cela. Dieu prend ses promesses très au sérieux et Il attend que nous soyons sérieux en ce qui concerne nos promesses.

 

  1. 2.      Vous ne pouvez jamais recommencer à zéro. Le passé joue un rôle puissant dans notre présent et souvent nous devons être guéris des blessures de la première relation avant de commencer à fortifier la relation actuelle

 

  1. 3.      Nous aurons ce que nous désirons tellement si nous menons notre vie selon les règles. Certains disent qu’il y a beaucoup de chemins qui mènent où je veux aller. C’est vrai ? Je peux aussi imaginer que 2 plus 2 font 5 ou 20 (j’aurais bien aimé persuader l’institutrice de cela quand j’avais six ans).

 

Dieu sait que si nous menons notre vie en donnant seulement un petit peu de nous-mêmes, nous n’aurons jamais cette relation profonde que nous souhaitons avec un autre.

 

  1. 4.      Satan nous trompe avec des images de relations peu profondes et il nous promet que c’est cela que nous cherchons le sexe sans limite, la passion, la romance. Tout cela est merveilleux dans le contexte d’une relation engagée entre le mari et sa femme. Pourtant, en dehors de ces limites, la relation a tendance à être : « Je suis ici aussi longtemps que je reçois ce que je veux, mais si la flamme s’éteint ou si je trouve un(e) autre, bon, vous savez, il ne faut pas retenir l’autre, bla, bla, bla. »

 

Dieu sait que si nous menons notre vie simplement en prenant les bénéfices peu profonds de « l’amour » notre âme répondra toujours : « C’est tout ? »

 

  1. 5.      Dieu dit de « faire fonctionner» notre couple. Il dit au mari d’aimer sa femme comme le Christ aime son Eglise ; Il dit à la femme de respecter son mari comme L’Eglise respecte Christ. Franchement nous ne jouons pas notre rôle dans le couple sans l’aide du Saint-Esprit ! Qui aime comme le Christ ? Qui respecte l’autre comme ça sans qu’Il nous inspire ?

 

Mais, quand nous aimons le Seigneur nous avons l’aide surnaturelle. Un bon mariage prêche la relation entre Christ et l’Eglise; le divorce rend cette image floue.

 

« C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’un. » Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. « Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari. » (Eph. 5:31-33, Segond 21)

 

« Oui, mais Dieu me pardonnera » ou « ma situation est différente » ou « je sais que Dieu nous a dit de ne pas divorcer mais ce n’est pas pour le 21eme siècle ça. »

 

Ou voilà le champion de tous : « Bon, que pouvais-je faire ? Je suis tombé amoureux d’une autre ! » ‘Tomber amoureux’ justifie tout aujourd’hui, n’est-ce pas ? Ça ne fait rien si nos enfants sont blessés ou notre femme/époux a mal ou nos amis et notre famille a mal. La réponse d’aujourd’hui est : « Je suis tombé amoureux. »

 

Servons-nous des méninges au lieu de réfléchir avec les hormones. Si Dieu l’a dit, Il avait une raison. Sa Parole la Bible décrit les lois qui font fonctionner l’univers visible et invisible. Si nous violons sa vérité nous nous mettons en opposition au fonctionnement de l’univers. La force de gravitation n’est pas suspendue pour nous parce que nous pensons que nous pouvons sauter d’un bâtiment et voler.

 

Dieu a fait aussi des lois relationnelles entre les humains et si nous voulons prospérer nous devons les comprendre et leur obéir.

 

Cinq aides pour un mariage qui boite

 

Normalement vous ne pouvez pas transformer votre mariage simplement par la force de votre volonté. Vous pouvez rester mariés mais ce serait simplement endurer une situation désagréable. Ce n’est pas cela que le Dieu qui a créé le mariage avait en tête au début (après tout, c’est Lui qui a donné la première mariée à son époux).

 

Si vous mettez ces principes en action dans votre relation avec votre conjoint, vous allez voir un changement.

 

  1. 1.      Criez à Dieu. Regardez à Lui avec foi. Confessez que sans sa force, vous êtes impuissant pour faire ce que vous devez. Prenez conscience de l’urgence de faire fonctionner votre mariage.

 

  1. 2.      Changez ce que vous pouvez changer avec l’aide du Seigneur. Souvenez-vous qu’il n’y a qu’une seule personne dans votre couple que vous pouvez changer et ce n’est pas votre partenaire ! Vous ne pouvez pas l’obliger à vous aimer comme Christ aime l’Eglise, madame.

 

Vous pouvez seulement le respecter comme Christ respecte l’Eglise. Et monsieur, vous ne pouvez pas l’obliger à vous respecter. Vous pouvez seulement l’aimer comme Christ aime l’Eglise. Faites ce que vous pouvez et confiez-vous dans le Seigneur pour le reste.

 

  1. 3.      Agissez différemment. Traitez l’autre comme vous voulez qu’il vous traite. Parlez avec gentillesse. Montrez votre amour. Faites des choses qui lui plaisent. Faites un effort sérieux de gagner et garder son amour (parce que l’amour fuit si on ne fait pas attention). N’utilisez pas le sexe pour manipuler l’autre, mais comme une expression d’amour dans le couple. Essayez de plaire à l’autre. Faites une sortie en amoureux régulièrement. Arrêtez de dire “non!” Prenez des décisions, priez avec ferveur, et essayez de laisser la nature de Dieu couler à travers vous pour votre époux(se) ; le Seigneur vous aidera.

 

  1. 4.      Parlez … calmement. Railler, critiquer, ou bouder n’est pas un bon moyen de communication. Il y a des choses dont vous devez discuter pour aller de l’avant, mais faites-le comme des adultes, pas comme deux enfants qui sont décidés l’un et l’autre à avoir le dernier mot. Le but n’est pas de gagner une dispute. Le but est d’amener la relation dans la direction que Dieu veut pour vous. C’est enfin ce que vous voulez pour vous-même.

 

  1. 5.      Cherchez de l’aide. Nous arrivons dans le mariage avec toutes sortes de bagages et nous ne devenons pas ce que nous devons être sans aide. Lisez des livres écrits par des Chrétiens ayant un ministère pour le couple. Ecoutez des enseignements qui vous aident (normalement ils ne se trouvent pas sur TF1 ou A2). Cherchez un couple marié qui a fait du chemin ensemble avec joie et demandez-leur d’être votre mentor. Tout cela parait être beaucoup de travail et parfois c’est un peu embarrassant, mais c’est beaucoup moins douloureux que le divorce.

 

(Note: si un(e) des époux est violent ou infidèle, vous devez trouver de l’aide et des conseils. Il se peut que ce soit dangereux pour vous ou pour vos enfants de rester dans une situation violente. Et ignorer l’adultère répété n’est pas la meilleure solution. Ça permet à celui qui pèche de rester dans son péché sans en subir les conséquences. Cherchez de l’aide).

 

Si vous étiez divorcé avant de connaitre le Seigneur, vous ne pouvez pas changer cet état de fait. Commencez là où vous en êtes et prenez la décision que vous allez faire confiance à Dieu pour faire de votre mariage ce que Dieu a destiné pour lui.

 

Si vous croyez au Seigneur et que vous travaillez à votre couple, vous serez content de ne pas avoir « largué » votre mariage. Vos enfants et ceux qui vous connaissent le seront aussi. Ne marchez pas selon l’illusion du diable. Vous allez essayer de la saisir et elle ne sera pas là.

Obéissez à Dieu !

 

www.victoiremagazine.fr