Le Mariage
Open Panel

UN CRASH DANS VOTRE COUPLE ? DES CAUSES, DES SOLUTIONS

 

 

Nathalie Biava

 

 

Les accidents et la gravité de leurs conséquences s’expliquent bien souvent par une combinaison de facteurs liés au conducteur, au véhicule, à la route, aux conditions de circulation, aux secours…

 

Les facteurs humains en particulier apparaissent dans plus de 90 % des accidents corporels.

 

Certains facteurs sont relevés systématiquement par les forces de l’ordre après qu’un accident a eu lieu : alcoolémie, choc contre un obstacle fixe, conditions météorologiques etc.

 

D’autres facteurs (et non des moindres) ne sont pas systématiquement recherchés car difficiles à déterminer avec précision : vitesse, fatigue, somnolence, distraction, téléphone au volant, non-respect des distances de sécurité…

 

Voilà une liste non exhaustive de facteurs relevés dans les accidents :

 

Conduite sous influence de l’alcool (…) Vitesse excessive (…) Distance de sécurité (…) Défaut de ceinture / casque (…) Téléphone au volant  (…)

 


Présence d’un obstacle fixe (arbre, véhicule en stationnement, glissières, mur, poteau, panneau de signalisation, bordure de trottoir, fossé etc.)(…)
Fatigue et somnolence au volant  (…)

 

Et encore, conduite sous influence du cannabis  (…) Conduite sans permis /avec un permis inadapté / sans assurance  (…)

 

Bien sûr, d'autres facteurs, qu'ils soient liés au comportement, à l'état du véhicule ou à celui des infrastructures, entrent également en jeu.

 


(Extrait des publications de la Prévention Routière.)

 

Un crash dans un couple, des causes

 

Les facteurs humains en particulier apparaissent dans 100% des crashs.

 

Conduite sous l’influence de l’alcool : « l’alcool, Péché ! » me direz-vous. Oui, mais prenons-nous le temps de comprendre pourquoi notre conjoint en est arrivé là ?

 

Ai-je une responsabilité par mon comportement, mes propos vis-à-vis de lui (ou d’elle)? J’accuse ou j’aide ? Je condamne ou je prie ? (Romains 6.23)

 

Vitesse excessive : « Je le connais depuis peu, mais je suis convaincu que c’est la volonté de Dieu » D’où te vient ta conviction ? De Dieu ou de ton désir de fonder un foyer ?

 

Prendre le temps…c’est contre nature aujourd’hui, et pourtant…le temps de le (la) connaître, de prier, de chercher la face du Seigneur, tant pour lui que pour toi. Le temps d’éprouver les sentiments. Un temps salutaire.


(Psaumes 143.10 / Psaumes 95.7)

 

Distance de sécurité : pour ne pas pécher ! Se mettre des garde fous, ne pas estimer que l’on est tellement spirituel que nous ne nous laisserons pas piéger.

 

Nous sommes faits de chair et nous savons qu’elle est faible…Tant de couples peuvent aujourd’hui témoigner de leur échec avant leur union.
(Matthieu 26.41)

 

Défaut de ceinture / casque : la Parole nous parle de la ceinture de la vérité. Il ne peut y avoir du mensonge au sein d’un couple, c’est dévastateur. La vérité entre les conjoints, la vérité de la Parole de Dieu doivent être le mode de fonctionnement du couple.

 

La Parole nous parle aussi du casque du salut. Si vous n’êtes pas encore marié (e) , prenez conscience de l’importance que votre conjoint soit sauvé. Tant de couples se déchirent malgré les belles promesses de respect avant le mariage.

 

Confiez-vous dans le Seigneur et réclamez- lui le salut de celui que votre cœur aime avant de vous engager. Vous êtes déjà marié(e) et il n’est pas sauvé ? N’abandonnez pas ! Continuez à assiéger le trône de Dieu pour le salut de votre mari. (Ephésiens 6.14-18)

 

Téléphone au volant : Belle illustration de celui ou celle qui n’est pas attentif à son couple, toujours ailleurs ou avec les autres, mais peu avec son conjoint.

 

Négligence coupable ou révélateur de problèmes sous-jacents, mais qui doivent être résolus, non pas fuis… (1Corinthiens 7.3 / Ephésiens 5.33)

 

Présence d’un obstacle fixe : Les prises de positions desquelles on ne démord pas ! Aucune concession, aucune discussion ! Le conjoint (ou vous) est face à un mur d’obstination.

 

Cet obstacle est tellement fixe et présent depuis si longtemps que celui qui se bute ne le voit plus. Pour celui qui entend ce que le conjoint ou l’entourage dit, alors Dieu est celui qui brise les murailles, Il est notre secours pour nous transformer. (Psaumes 38.13)

 

Fatigue et somnolence : la vie à deux est une construction permanente. C’est aussi des concessions, des désaccords, des ajustements réguliers.

 

Ce sont les choses que l’on répète des dizaines de fois et qui ne changent pas, les choses que l’on a dites et que l’autre n’a pas entendues et celles que l’on n’a pas dites et pourtant il (ou elle) devrait s’en rappeler…alors oui, il y a des périodes dans le mariage où on peut être fatigué (e)…

 

Si on se laisse prendre par la fatigue, on somnole et l’endormissement vient  bien vite. Et lorsqu’on se réveille, le conjoint est sur le point de nous laisser dormir…tout(e) seul(e).

 

Nous avons un Dieu tellement attentif à nos besoins ! Soyons de ceux (celles) qui trouvent le secours, le renouvellement de nos forces morales, spirituelles pour transformer notre fatigue en une énergie bénéfique pour notre couple. (Psaumes 54.6)

 

Conduite sous influence du cannabis : Prendre une drogue, c’est vouloir échapper aux difficultés de la vie. N’essayons pas « d’échapper » aux difficultés de notre couple, elles nous rattraperont ! Si besoin, faisons nous aider, sans oublier que toute aide doit s’associer au secours divin. (Esaïe 26.4 / Psaumes 55.23 / Proverbes 3.5)

 

Conduite sans permis /avec un permis inadapté / sans assurance : si je crois que JE peux gérer mon couple, que JE vais changer mon conjoint, que JE….alors JE conduis sans permis !

 

Pour passer le permis, premièrement j’apprends le code. Et en matière de couple, le code qui va me permettre de comprendre, de « conduire », c’est la Parole de Dieu ! Ce n’est pas toi qui dois gérer ton couple, mais tu dois, chaque jour, l’amener au trône de la grâce, dans la prière.

 

Ce n’est pas toi qui vas changer ton conjoint, c’est le Seigneur ! Et puis il faut aussi certainement qu’il te change toi aussi… (Jean 17.17 / Psaumes 119.105)

 

Il y a aussi l’état du véhicule : il est tellement important de prendre conscience qu’on doit entretenir son couple.

 

Trop souvent, lorsque le pasteur a expliqué que la corde à trois fils ne se rompt pas facilement car il y a monsieur, madame et Jésus, alors on a « interprété » : j’ai une assurance tous risques pour mon couple - Dieu !

 

Alors on spiritualise tout et même lorsqu’on abîme notre couple, on néglige de faire ce qu’il faut car « le Seigneur est là ».  On oublie que le Seigneur est celui qui nous tend la main mais qu’il faut la saisir, pour nous, pour notre conjoint, pour notre vie de couple dans toutes ses dimensions. 

 


(Psaumes 18.17 / Psaumes 139.10 / Ephésiens 5.19)
OUI, le Seigneur veut bénir nos couples !

 

NON, le Seigneur ne veut pas de crash !

Qu’en est-il de notre vie de couple ?

 

www.victoiremagazine.fr