Le baptême
Open Panel

LE BAPTEME D'EAU VA ETRE POUR VOUS COMME UN JALON

 

PASTEUR A. BOULAGNON

 

Nous ferons deux lectures, la première dans I Pierre 1:13-15

     " C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus-Christ apparaîtra..."

Puis une deuxième lecture dans la II Pierre 1:3

     " Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de Celui qui nous a appelés par Sa propre gloire et par Sa vertu, lesquelles nous assurent de Sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses..."

C'est particulièrement à vous, qui allez passer par les eaux du baptême cet après-midi que je m'adresserai; la Parole de Dieu est évidemment pour tous, mais aujourd'hui, elle sera plus spécialement réservée pour ceux qui vont s'engager solennellement avec Dieu.

Le texte que je voudrais vous laisser est le verset 13: " C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement". Vous avez été appelés non à une religion nouvelle encore moins à une secte, vous le comprenez bien, ni à un mouvement ou à une organisation de quelque ordre que ce soit. Vous avez été appelés tout d'abord par Celui qui est au-dessus de tous, et de toutes choses, par le Seigneur des seigneurs, le Roi des rois, le seul Sauveur des hommes, le Messie, le Fils du Dieu vivant.

C'est Lui qui vous appelés en tout premier lieu. Vous allez me dire: J'ai rencontré monsieur ou madame Untel, cela a été ma première rencontre." C'est vrai, mais nous ne sommes que des poteaux indicateurs qui indiquons la direction du Seigneur et béni soit Dieu pour les poteaux indicateurs! Mais l'essentiel est que vous trouviez la bonne direction: Jésus-Christ.

Vous vous êtes approchés, vous êtes entrés en relation avec Lui de façon tout à fait personnelle. Vous êtes venus dans cette assemblée où vous êtes reçus solennellement aujourd'hui devant Dieu et par les frères et sœur qui partagent aussi votre foi et votre espérance.

 En réalité, vous vous êtes approchés non de quelque chose, mais de quelqu'un, du Seigneur Jésus- Christ qui est donc le Chef de l'Eglise, la Tête du Corps de Christ, car sans lui, l'Eglise n'a aucune raison d'exister, elle ne peut subsister un seul instant, pas plus d'ailleurs que notre vie spirituelle, notre vie, tout court ne peut exister réellement sans Jésus au centre et contrôlant complètement notre vie spirituelle.

Il est impossible que vous vous soyez approchés de Lui simplement pour une raison intellectuelle ou de façon tout à fait superficielle. Chacun de nous qui vous avons précédé dans ce chemin-là, nous nous rappelons de ces choses.

 Pour moi, c'est un anniversaire, cela fait 40 ans que j'ai été baptisé, pour d'autres, c'est plus ancien, on ne peut pas oublier ce moment du baptême. Aujourd'hui nous allons revivre ce moment où nous avons pris le baptême pour beaucoup d'entre nous, où nous avons pris cet engagement avec le Seigneur Jésus.

Parfois nous avons glissé sur cet engagement, il ne faut pas nous voiler la face, mais nous avons avec la grâce de Dieu essayer de vivre en conformité avec Sa Parole, nous avons essayé les uns et les autres de manifester dans notre vie de tous les jours ce que Christ a fait en nous.

Donc, quelque chose s'est passé dans votre cœur, vous qui allez passer par les eaux du baptême cet après-midi. Vous avez réalisez et vous le réaliserez encore davantage dans les jours qui vont suivre qu'il y a quelque chose qui vient de Jésus, qui a touché votre cœur et votre vie.

 C'est la grâce divine qui est intervenue en vous, qui a régénéré : votre esprit, qui vous a fait naître de nouveau en Christ. Il est certain, je le crois profondément que Dieu avait déjà Ses regards sur vous bien avant que vous ne Le connaissiez; c'est ce que nous dit le psaume 139.

Je crois que rien n'est fortuit dans la marche chrétienne et également dans nos vies avec tout ce que cela comporte apparemment en bien ou en mal; cela dépend comment nous le concevons. Tout ce qui peut nous arriver est dans les mains du Seigneur car nous avons toujours quelque chose à apprendre dans tous les domaines, parfois II peut nous faire faire un détour pour tout simplement parler de Lui à l'un ou à l'autre.

C'est ce que j'ai essayé de faire durant mon hospitalisation, même avec les médecins à qui j'ai donné une Bible; cela a fait son chemin, c'est le Seigneur qui s'en occupe, mais on ne peut pas savoir. Nous avons fait les uns et les autres un cheminement qui est totalement différent, mais l'ensemble de ces chemins vont converger vers Jésus et amener tel ou tel à se tourner vers Lui. Je pense que tel a été votre cheminement vous qui allez passer par les eaux du baptême.

Vous commencez donc à percevoir ce qui vient de l'Esprit de Dieu et à comprendre ce que vous ne pouviez pas comprendre auparavant. C'est le début de quelque chose qui commence d'une vie nouvelle pour chacun d'entre vous. Vous pouvez maintenant saisir un peu, tout au moins les choses invisibles de Dieu.

 Vous ne pourrez pas plus que vos frères et sœurs aînés dans la foi, tout .comprendre d'un seul coup; nous sommes en route, en chemin et personne n'est arrivé, pas plus le pasteur que les autres. Nous avons besoin d'apprendre de Dieu chaque jour; c'est pour cela qu'en son temps les Israélites dans le désert ramassaient la manne chaque jour.

Nous aussi nous avons besoin de nous abaisser devant le Seigneur Jésus chaque jour pour apprendre ce qu'il a à nous communiquer chaque jour. Vous découvrirez de plus en plus tout ce que Dieu représente pour vous, tout ce qu'Il vous a donné en Jésus-Christ, tout ce qu'il a fait et fera encore pour par Lui et pour Lui. Ne l'oublions pas, Il travaille avec et pour nous et surtout pour Sa gloire.

C'est donc par une régénération de votre esprit que vous vous êtes approchés de Dieu, quelque chose s'est transformée dans votre tête et dans votre cœur. C'est la puissance du Saint Esprit qui vous a amenés à Dieu vous a rapprochés de Lui et vous a établis comme membres de Son Eglise.

C'est l'Esprit de Christ qui vous a appelés, vous a donnés, vous a fait vivre, en somme, une vie nouvelle, complètement transformée, métamorphosée. Je ne pense pas et je le souhaite, que vous ne soyez plus les mêmes hommes et femmes qu'il y a quelques mois avant de connaître le Seigneur c'est ce qu'on appelle la régénération. Jésus-Christ vous a donc sauvés, et vous êtes prêts, je l'espère à déclarer et à confesser cet après-midi qu'il est réellement votre Sauveur et aussi votre Seigneur, votre Maître.

On dit rapidement Sauveur, on le comprend vite, mais dire qu'il est notre Seigneur veut dire qu'il est le Maître de nos vies, que ce n'est plus nous qui allons diriger nos pas comme nous l'entendons mais c'est Lui qui va nous diriger. Je vous donne un petit exemple. Vous pouvez inviter Jésus à bord de votre voiture en disant: " Tu prends ta place juste à ma droite et je conduis" et vous menez le Seigneur où vous voulez apparemment.

 Mais c'est exactement l'inverse qui doit se faire. Vous avez donné votre vie au Seigneur et c'est vous qui aile vous installer à droite et c'est Lui qui va tenir le volant; c'est très différent. Certainement, vous l'avez déjà remarqué, Il vous conduira peut- être là où vous ne voulez pas aller, c'est ce qu'il dira à l'apôtre Pierre en son temps:

 "Un autre te ceindra et te conduira où tu ne voudras pas aile on retrouve le même verbe: ceindre; est-ce à dire que nous allons passer par des chemins difficiles, tortueux? Dieu seul le sait, mais c'est Lui qui tient le volant de notre vie et c'est là l'essentiel, car II sait où II va, nous nous ne le savons pas.

 Quand nous confions le volant au Seigneur Jésus nous n'irons pas dans des impasses. C'est à nous, à vous qui allez prendre le baptême de Le suivre. Donc Jésus vous a sauvés.

Revenons à ce texte de Romains 8:24 " C'est en espérance que nous sommes sauvés". Certes, vous avez les uns et les autres la certitude de votre salut; mais celui-ci n'est pas encore pleinement manifesté.

Nous aspirons tous à être revêtus, à trouver notre domicile céleste, mais pour l'instant, nous sommes encore sur la terre. Je sais que nous aspirons à être déjà de l'autre côté. Quand j'étais à l'hôpital, je disais: " Seigneur combien de temps cela va-t-il durer? " Là-bas on vous apprend la patience, L'école de la patience se situe à tous les niveaux, nous sommes toujours sur la terre, ce qui veut dire que nous allons passer par diverses classes dans lesquelles nous allons être instruits pour progresser et étudier. Je ne pense pas que vous avez passé votre baccalauréat en sortant de la classe maternelle. Il a fallu progresser, C'est un peu la même chose, je ne dis pas qu'il va falloir se bourrer la tête forcément mais il faudra étudier les chemins par lesquels Dieu nous fait passer et ils seront différents pour les uns et pour les autres.

Donc vous êtes maintenant reliés à une communauté, qui est une représentation locale, terrestre d'une réalité céleste. Vos frères et vos sœurs qui vous ont précédés ne sont pas des purs esprits, nous sommes des êtres qui vivons sur la terre avec tous ses comportements terrestres. Il n'existe qu'une Eglise universelle composée de l'ensemble des églises locales, représentant l'ensemble des rachetés de 1'Eternel par Jésus-Christ.

Avec eux avec l'ensemble des rachetés, vous êtes devenus membres du Corps de Christ. La carte que je vous donnerai cet après-midi, c'est la carte qui avalise le fait que vous êtes devenus membres de ce corps local de Jésus-Christ; c'est aussi par rapport à l'état, car nous sommes une assemblée qui a des comptes à rendre à l'état.

 Mais devant le Seigneur, nous sommes membres du Corps de Christ, de l'église locale dans laquelle nous sommes. Cette Eglise, cette Epouse du Seigneur est en formation, en gestation. De la même manière qu'il faut neuf mois pour qu'un enfant vienne au monde; de même pour nous ce temps prend toute notre vie pour que nous arrivions à une certaine maturité spirituelle.

Il est écrit que cette Eglise sera manifestée glorieuse à la fin des temps, mais dans l'immédiat, vous êtes et nous sommes encore au milieu des hommes, intégrés dans une communauté qui vit dans des conditions terrestres et qui est soumise naturellement aux imperfections; c'est pourquoi j'en viens à ce texte: "Ceignez les reins de votre entendement", dira Pierre.

Qu'est-ce à dire? C'est la faculté de comprendre et aussi de connaître, c'est l'ensemble de nos facultés qu'il va falloir rassembler autour de la personne de Jésus-Christ, Dieu nous demande de cristalliser, de concentrer de focaliser toutes vos capacités autour de Jésus-Christ.

Ici, la ceinture ne symbolise pas un frein, l'idée est de faire converger toutes nos pensées, nos facultés vers le Seigneur. C'est une image tirée de l'Ancien Testament. En ce temps-là, les hommes portaient des robes et pour pouvoir marcher ou courir, il fallait tout simplement relever les pans de cette robe, les glisser sous la ceinture, généralement en flanelle. Autrement dit, cette expression veut dire: Soyez prêts parce que vous êtes au point de départ.

Le baptême est un point d'arrivée, peu importe l'âge, il y aura des jeunes et des moins jeunes tout à l'heure qui prendront le baptême; vous êtes au bout d'un chemin, d'un périple de votre vie. Mais le baptême est aussi un point de départ vers lequel vous allez avancer avec le Seigneur Jésus; vous ne serez plus seul comme auparavant.

 Donc, ceignez vos reins, une course vous attend aux uns et aux autres; un chemin est placé devant vous, et je vous le redis: Soyez prêts, que votre esprit, vos pensées, votre cœur soient comme ramasser autour de la personne de Jésus, qu'il n'y ait rien qui flotte.

Il y a cette nécessité que nos pensées, ce monde de l'intellect soient ramasse - autour de Sa personne, dès lors nous ne serons plus comme flottants à tous vents de doctrines, mais au contraire elles seront rassemblée autour de Sa Parole, ce qui fera qu'en avançant pas à pas, en franchissant diverses étapes, non pas forcément en courant, vous aurez progressivement l'assurance que le Seigneur était là avec vous, qu' Il franchit les mêmes pas que vous êtes en train de franchir. Je disais à une de nos sœurs qui devait passer aussi par l'hôpital: "Le Seigneur va entrer avec toi dans le bloc opératoire et il en ressortira avec toi."

Moi-même quand je suis ressorti du bloc opératoire, il y a quelques semaine j'étais étonné que ce soit fini; tout de suite j'ai pensé au Seigneur. C’est pour cela que je vous dis: Ramassez vos pensées autour de Lui, vous ne serez jamais déçus, tout le monde peut décevoir, même le pasteur n'est pas rubis pour tous, peu importe, mais Jésus ne vous décevra jamais.

Tout en vous doit être centré sur la Personne de Jésus, c'est Lui que vous voulez suivre, car sans cela je ne pense pas que vous soyez là. Votre vie n'est plus bornée alors à une existence terrestre, elle dépasse, elle va au-delà des choses d'en-bas, au-delà même de la mort, elle est attachée aux choses de l'éternité, vous avez le sentiment d'être unis à Jésus pour toujours et cela est inscrit en vous maintenant.

Vous êtes entrés dans une communauté, une église locale, dans l'Eglise du Seigneur Jésus, Sa vocation est royale; Jésus a été établi Seigneur des seigneurs et Roi des rois, Il a été élevé au-dessus de tout nom; Il a écrasé à la Croix la puissance de l'ennemi de nos âmes.

Cet ennemi n'aime pas cela il contestera toujours la royauté et l'Œuvre du Seigneur Jésus. Il ne vous a pas non plus oubliés pour essayer justement de contester que vous êtes réellement devenus des enfants de Dieu; n'ayez pas peur!

Vous êtes assis en Jésus-Christ dans les lieux célestes, ce qui ne veut pas dire que vous allez planer, il faut rester les deux pieds sur la terre et le cœur dans le ciel. Vous êtes choisis et même si l'ennemi de vos âmes conteste le fait que Dieu vous ait choisi qu'il vous a mis à part, continuez à confesser ce que dit la Parole de Dieu: Je suis un enfant de Dieu pour ce temps et pour l'éternité et vous ne décherez pas, vous ne tomberez pas à côté de la réalité biblique.

Donc, l'ennemi a tout fait jusqu'à ce jour pour vous empêcher même d'arriver jusqu'au baptême; certainement il a créé des doutes, des suspicions à l'égard de ceci, de cela, d'un tel ou d'un autre; mais il est dans le plan de Dieu de sauver les âmes et II vous a sauvés. L'Eglise est là pour manifester, pour proclamer la victoire de Jésus-Christ sur Satan, ne vous laissez donc pas abattre!

Je bénis Dieu parce que nous sommes vainqueurs en Jésus-Christ et II nous associe à Sa victoire même si nous subissons des coups durs, peu importe notre cœur ne doit pas en être abattu mais au contraire ce doit être un stimulant qui nous fait passer par-dessus tous les obstacles, et nous disons au Seigneur: "Je T'appartiens pour ce temps et l'éternité."

Le baptême va être pour chacun d'entre vous comme un jalon, quelque chose qui va être plantée dans votre vie, non pas le baptême par lui-même, mais Jésus-Christ, qui vous empêchera de faire marche arrière, car il y aura eu l'acte physique du baptême. Celui-ci, vous vous le remémorerez jour après jour en disant: "Seigneur, je T'appartiens pour toujours quel que soit les événements; vous ne décherez pas de votre position en Jésus- Christ, si vous voulez bien y rester par la foi.

Par votre décision, votre acte de passer par les eaux du baptême, vous confirmez la défaite de Satan et en même temps vous confessez la victoire de Jésus. Malgré que cet ennemi soit virtuellement vaincu, il a encore quelque possibilité d'agir jusqu'au bout de sa chaîne qui le retient.

Vous êtes entrés dans un chemin de combat, au début de la conversion, quand j'entendais des chrétiens qui venaient chez mes parents, parler de combats, de luttes, je pensais qu'ils devaient lutter contre des moulins à vent.

Vous verrez et vous constaterez qu'il y a une lutte non pas avec les autres mais avec vous-mêmes déjà, tout commence là, on se rend compte que l'on est tiraillé, il y a en nous deux pôles d'attraction, notre esprit qui est bien disposé et notre chair qui est peut-être faible et qui essaie de nos attirer en arrière.

C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, concentrez, autour de Jésus votre vie, votre vision spirituelle, gardez-la solidement attachée à Jésus. Satan essayera de vous faire déchoir de cette position que vous avez en Jésus-Christ.

Il y aura des épines, des ronces sur le chemin, il ne faut pas se cacher ces choses et je ne veux pas vous annoncer que tout ira bien maintenant que vous avez pris le baptême, que ce sera le nirvana, pas du tout il y aura peut-être même des contradictions, des choses incompréhensibles, inexplicable?, douloureuses parfois là où vous vous y attendrez le moins alors ramasser votre vie, vos pensées autour de la Personne de Jésus et vous partirez en vainqueurs et pour vaincre.

Le texte nous dit aussi: "Soyez sobres", tout se tient, ne laissez pas vos pensées flotter à la négligence spirituelle; c’est ce que j’ai vu bien souvent malheureusement quand on se laisse aller avec la folle du logis on risque d’aller très loin.

Beaucoup d’enfants de Dieu ont oublié de mettre une ceinture autour des reins de leur entendement et ensuite on les a vus retirer une à une les diverses épines car leur vêtement flottait, ils ne pouvaient plus avancer car ils avaient perdu de vue l'inique, l'indispensable Jésus.

Soyez sobres, la sobriété c'est la tempérance, la maîtrise de soi, la patience, tout cela est nécessaire à la vie de disciple. Conserver toujours votre calme et surtout votre confiance en toutes circonstances, car Dieu ne laisse ni Son Œuvre ni les Siens à l'abandon; Il a Son regard sur vous dès maintenant et à jamais. Vous pouvez Lui faire confiance jusqu'au bout du voyage. Marchez tout simplement avec Lui.

Votre raison d'être et de vivre ici-bas, c'est pour manifester Jésus-Christ. Si Jésus vit en vous par Son Esprit, c'est pour que vous laissiez paraître Sa beauté, Sa bonté, Sa bonne odeur qui se répandra autour de vous, Sa douceur, son humilité, Son amour, Sa patience, en un mot: tout ce qu'il        est. Il veut  manifester sa Présence en vous, dans votre famille, dans la société où vous êtes et aussi dans l'Eglise. IL vous faudra donc rester uni à Lui comme le sarment est attaché au cep.

 Ne pensez pas que ce soit quelque chose d'impossible en vous engageant ou à vivre une telle vie, Dieu vous appelle simplement à marcher dans la lumière comme II est lui-même lumière. Jésus vous a attirés à Lui, et c'est Lui qui vous mènera dans Son chemin de lumière. Il nous permet de partir à Sa suite, et c'est Lui qui nous attend au bout du chemin.

 Bien souvent nous sommes amenés à devancer le Seigneur en Lui disant de faire ceci ou cela ou de ne pas faire une chose...cela part d'un bon fond bien souvent mais il faut Le laisser agir, car II sait à point nommé quand et comment les choses doivent se faire, Il mènera toutes choses à bonne fin.

Il vous amènera à constater que vous n'avez besoin en fait que de Sa vie, c'est l'essentiel. Ce n'est pas une amélioration de votre vie que Dieu va réaliser seulement, mais c'est l'implantation de Sa vie divine en vous, qui par voie de conséquence va apporter une transformation de votre vie.

Ayez une entière espérance. Vous ne trouverez rien de parfait ici-bas, ni en vous déjà ni chez les autres, mais ayez une entière espérance dans la grâce divine. La perfection est en Christ, elle n'existe pas chez l'homme. Ne soyez pas trop attristés par telle parole, tel geste parfois involontaire, nous sommes encore ici-bas avec tout ce que cela comporte.

 Ne croyez pas que vous êtes entrés dans une église parfaite, nous sommes en devenir. La perfection de votre frère, de votre sœur, c'est l'œuvre de Dieu et jamais la vôtre. L'église locale c'est l'oeuvre de Dieu même s'il utilise des moyens humains pour la réaliser.

 Ayez une entière espérance dans la victoire finale du Rédempteur, quand sera venu le moment, l'Eglise sera manifestée avec Son Seigneur qui en est le Chef, ne vous découragez pas, gardez votre confiance, l'Eglise est Son ouvrage, non celui d'un homme ou d'un mouvement Elle tire sa vie, son existence de Lui, gardons notre espérance en Lui.

Un texte pour terminer qui nous montrera quelle est cette ceinture:

Col.3:12-15 "Ainsi donc, comme des élus de Dieu... revêtez-vous d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience - c'est la ceinture - supportez-vous les uns les autres... revêtez-vous de l'amour qui est le- lien de la perfection... soyez reconnaissants."

Nous allons Lui dire maintenant notre reconnaissance pour le temps passé avec Lui, pour nos futurs baptisés. J'espère avec la grâce de Dieu que nous les porterons dans la prière, que nous les supporterons non pas à cause de ce qu'ils sont, mais pour leur faire du bien et les mener vers la lumière qui est en christ.

AMEN