La Bible
Open Panel

 

LA LECTURE DE LA BIBLE

 1Les raisons de lire la Bible

 La Bible n’est pas un livre humain mais la Parole de Dieu (1Th 2.13)

 -       Elle est la vérité pour tous les êtres humains de tous les temps (Jn 17.17 ; Psaume 119.142, 151, 160 ; Col 1.5)

 -       Elle est immuable, elle ne passera pas (Mt 24.35 ; 1Pi 1.25 ; Psaume 119.89)

 -       Elle est unique et différente de tous les autres livres (Deut 4.5-8)

 -       Elle est le seul moyen pour connaître Dieu, ses pensées, son salut (Jn 20.31)

2 Les effets de la lecture de la Bible

 Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile :

 -       pour enseigner,

 -       pour convaincre,

 -       pour corriger,

 -       pour instruire dans la justice,

 « … afin que l’homme de Dieu soit accompli et parfaitement accompli pour toute bonne œuvre. » (2Ti 3.17).

 D’autre part la Bible :

 -       Engendre la vie de Dieu (Jc 1.18 ; 1Pi 1.23)

 -       Est une nourriture pour l’âme (Mt 4.4)

 -       Conduit dans la vérité (Psaume 119.105)

 -       Communique des certitudes (1Jn 5.13)

 -       L’espérance (Ro 15.4)

 -       Convainc de péché et corrige nos conceptions ou attitudes fautives (Hé 4.12)

 -       Nous prévient des dangers du péché et éclaire notre chemin (Psaume 119.9, 105)

 Il y a une grande bénédiction personnelle à lire et à mettre en pratique la Parole de Dieu, celui qui le fait - outre les difficultés dont il n’est pas exempt est :

 -       Bienheureux dans son activité (Jc 1.25)

 -       Porte du fruit et tout ce qu’il fait prospère (Psaume 1.1-3 ; Jos 1.8)

3 Les conditions favorables à une lecture fructueuse

 Nous ne pouvons pas lire la Bible comme s’il s’agissait d’un quelconque livre.

 Il convient :

 -       D’être pénétré de son caractère sacré : c’est la révélation de Dieu (Ga 1.11-12)

 -       De s’en approcher avec prière (Psaume 119.18, 27, 33) car c’est Dieu seul qui peut ouvrir notre intelligence pour que nous la comprenions (Lc 24.45)

 -       De s’en approcher avec un cœur ouvert, (sincérité et humilité) (Psaume 119.10 ; Mt 11.25 ; Lc 8.15)

 -       D’avoir le réel désir de mettre en pratique ce que l’on apprend (Jc 1.22-24 ; Mt 7.24)

 La méditation personnelle de la Bible

 C’est tout à la fois une responsabilité et un privilège que de lire, méditer et étudier la Bible (Psaume 1.2 ; Jos 1.8 ; Deut 17.18-19 ; Act 17.11). Il faut le faire avec intelligence, diligence, persévérance.

 -       S’appliquer à bien comprendre le sens (Lois du contexte historique, biblique, culturel, etc. À qui cela est il écrit, à quel moment, pourquoi ?)

-       Quel enseignement personnel puis-je en tirer ?

 -       Suis-je prêt a faire un effort pour continuer la lecture ou est-ce que je m’arrête à la première difficulté ?

 -       Suis-je prêt à mémoriser un verset et à le mettre en pratique ? (Psaume 119.11)

 LECLERCQ DANIEL