Formation Esdras
Open Panel

FORMATION ESDRAS LA VISION DU corps 

   Documents : Meistad- Paris-Pasteur : GNAGOU  

  -Formation des responsables

    A : Le corps de Christ Dans le Nouveau Testament:   

-        Paul fait apparaître l’expression « Corps de CHRIST »dans 1colo.16 ; Eph.1 : 22-23 où l’apôtre dit que ceux qui bénéficient de la mort de CHRIST pour leur salut forment maintenant un seul corps.

 

-        Dans 1cor.12 : 12-27 : Il évoque différents membres ou organes de ce corps, ″l’œil ou l’oreille″.

 

-        Dans 1col.1.12 : 24 : Paul endure des souffrances pour faire croitre le corps de CHRIST.

  

-        Dans 1col.1. : 18: CHRIST est la tête de l’Eglise.

 

-        Dans 1col.2 : 19 : CHRIST est la source de la croissance de l’Eglise.

 

-        Eph.1 : 22 : CHRIST la tête de l’Eglise rempli tout son corps comme il est lui-même de DIEU.

 

-        Dans Eph.2 : 16 et 4 v12-16 : Les juifs et les non juifs qui forment une nouvelle unité dans le corps en tant que membres dépendent de la tête et les uns des autres pour leur croissance et pour celle de l’ensemble du corps.

 

-        Voyons quelques applications tirées de la vision du corps au sujet de l’exercice des ministères dans l’Eglise.

 

 
  1. Pluralité des fonctions dans le corps de CHRSIT :
 

-        Il y a pluralité des membres ou organes dans le corps :

 

-        1Cor.12 : 12-14 : « Le corps a plusieurs membres, le corps n’est pas un seul membre mais il est formé de plusieurs membres… ».

 

-        Dans Rom.12 : 4-5 : « Nous avons plusieurs membres dans un seul corps, nous sommes plusieurs nous formons un seul corps ».

 

-        Notre corps vit grâce à de nombreux organes dont chacun accomplit la fonction qui lui est assignée. Un organe comme le foie peut particulièrement cumuler plusieurs fonctions ; mais ce n’est pas la règle générale ; car aucun organe ne serait capable d’assumer les fonctions de tous les autres.

 

-        L’image d’un corps donné à l’Eglise est pour la pluralité des ministères principaux et d’une grande multitude de fonctions et de services à son sein.

  

2- La Diversité des Fonctions dans le corps :

  

Avec la pluralité ; l’Apôtre souligne la diversité de fonctions de ces différents

Organes. « Tous les membres n’ont pas la même fonction …, nous avons des dons

Différents » Rom.12 : 4-6.

 

-        1Cor.12 : 4-6 « Il y a diversité de dons…, diversité de ministères »

 

-        La vie et la santé de notre corps dépendent du bon fonctionnement de nombreux organes différents.

 

-        Certains organes sont connus de tous et entourés d’honneur parce qu’on sait combien ils sont utiles. Quand d’autres ne sont connus que le jour où ils tombent malades.

 

-        C’est ça la diversité dans le corps de CHRIST : Il y a des ministères visibles et d’autres que DIEU connait ; des services courants et d’autres intermittents ; des fonctions connues et honorées de tous et d’autres ignorées de la plupart mais indispensables à la vie normale du corps.

 

-        Notre responsabilité est d’accepter positivement cette diversité de dons et ministères.

 

-        Tous les organes ont une contribution utile  à apporter à la vie de notre corps. Il ne faut donc pas douter de l’utilité de sa contribution dans l’Eglise.

 

 1Cor.12 :14-18 « Comment le pied peut dire : parce que je ne suis pas une main, je ne suis pas du corps » comme « l’oreille, parce que je ne suis pas un œil, je ne suis pas du corps ».

 

-        => C’est là, la réaction plus fréquente dans nos assemblées.

 

-        Or dans un corps, il n’existe pas d’organes inutiles, car 1Cor.12 : 7 « A chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune ».

 

-        Il faut être donc juste de ce que DIEU a décidé pour nous, accomplir sa tâche  avec les forces et les dons que le SEIGNEUR nous a accordés.

 

-        Le Maître sait quels talents il a confié à chacun de ses serviteurs, et un jour, il leur demandera compte de l’emploi qu’ils en ont fait…

 

 -          3 – La Complémentarité des fonctions dans le ministère :  

 

- 1Cor.12 : 21-22 « L’œil ne peut dire à la main, je n’ai pas besoin de toi, ni la tête,

dire aux pieds, je n’ai pas besoin de vous. Mais bien plutôt, les membres du corps qui

paraissent les plus faibles sont nécessaires ».

 

- Les parties du corps que nous tenons pour insignifiantes, celles qui sont fragiles et

cachées, sont particulièrement essentielles à notre santé.

 

- Dans le corps, tous les organes sont utiles, mais aucun d’eux ne peut tout faire seul.

 

- Celui qui croit pouvoir tout faire seul ne sert plus, il domine. 1Cor.12 : 24 « DIEU a

Disposé le corps de manière à donner plus d’honneur à ce qui en manquait afin qu’il

N’y ait pas de division dans le corps ».

  

4 – L’unité dans le corps du CHRIST :

  

Paul oppose à la pluralité et la diversité l’unité.

 

-        Les deux ensembles forment la vie du corps.

 

-        1Cor.12 : 12-13 : « Le corps est un. Tous les membres du corps, malgré leur nombre ne forment qu’un seul corps ».

 

-        1Cor.10 :17 « Nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps… ».

 

-        1Cor.12 : 25 « Il n’y a pas de division dans le corps… ».

 

-        1Cor.3 :8 « Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu’un ». S’agissant des serviteurs de DIEU.

 

- Paul montre que les serviteurs sont un parce qu’ils ont le même maître, un même but,

La même source de leur force, le même champ de travail, bien que leurs tâches et leurs

Dons sont différents, ils sont tous au service du même DIEU et des mêmes chrétiens.

1Cor.3 :5-22.

 

  

5 – L’interdépendance :

 

  

a / - Dans la Souffrance et dans les honneurs:

  

- 1Cor.12 : 26 « Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui. Si un

Membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui »

 

- Souffrir avec quelqu’un, c’est accueillir sa souffrance, la faire sienne, la porter dans

le silence et la prière. C’est aider de son temps, de son argent, celui qui passe par

l’épreuve.

* Le deuxième aspect de cette indépendance est aussi important. « Si un membre est

Honoré, tous les membres se réjouissent avec lui ».

 

 

- Dans le corps de CHRIST

 

 

Chaque membre doit savoir que si l’un d’eux est honoré, c’est à la collaboration de

tous qu’il le doit.

 

 

b /-l’Eglise une entité :

 

 

DIEU considère l’Eglise comme une entité. Il s’adresse à chacune d’elles comme à

une personne. Apoc.2 : 2 ; 4 ; 10 « Je connais tes œuvres, ton travail et tapersévérance mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premieramour. Souviens-toi donc tu es tombé ; repens-toi et pratique tes premières œuvres.Sois fidèle jusqu’à la mort et je te donnerai la couronne de vie ». 

 

- DIEU semble indiquer qu’il y’a des responsabilités collectives pour le refus de     l’Evangile.

 

 

Mt.10 :12-14 ; 11 : 21-24 .

 

  

=> Il y a aussi pour sa mise en pratique 1P4. : 17.

 

« Le jugement va commencer par la ma maison de DIEU ».

  

-        L’Eglise est aussi comparée à un édifice qui se construit.

 -         1tim. 3 : 15 « Mais si je tarde, tu sauras comment il faut se conduire dans la maison de

DIEU, qui est l’Eglise du DIEU Vivant, la colonne et l’appui de la vérité ».

 

 

 

 Mt.16 ; Act.4 :11 ; 1co.3 : 9-10. ; Eph.2 :19-22. 

 

 6 – Echanges dans le corps de CHRIST. La bonne santé du corps dépend des échanges entre les différents organes. En parlantdu corps de CHRIST, Paul dit qu’il est « bien ordonné et cohérent grâce à toutes lesjointures qui le soutiennent fortement…» Eph.4 :16. 

 

-        Si les relations avec la tête sont coupées, le membre est paralysé. 

 

-        Sans coordination entre les organes, pas de vie et de développement possibles. 

 

-        De même dans le corps du CHRIST, la vie se manifeste et se développe par les échanges et les relations réciproques. Relation de chaque membre avec la tête le CHRIST, et relation entre les membres.

 -        La parole de DIEU met un accent particulier sur cet aspect de la vie d’Eglise :manifestation de l’Amour fraternel -, Exhortation et Enseignements réciproques ;Vigilance ; communion Fraternelle ; visites des malades et soutien matériel etc.…  

7- La souveraineté de DIEU dans l’attribution des fonctions :

  1cor.12 : 18 « DIEU a placé chacun des organes dans le corps comme il l’a voulu ». 

 

- La diversité des dons et des fonctions résulte d’une volonté expresse de DIEU. 

 

- Les qualifications des croyants sont diverses, elles sont toutes de la grâce divine, leuracquisitions n’est donc pas liée au mérite humain.

 

 - Ces dons, l’Esprit les distribue souverainement « à chacun en particulier comme, il veut » 1cor.12 :11. 

 

- Eph.4 :7 « Chacun de nous a son don particulier, celui que la grâce de CHRIST a décidéde lui accorder selon sa richesse, suivant la mesure où CHRIST est devenu une réalité enlui ».

 

 - Eph.11 :12 « Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autrescomme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs… ». - 1cor.12 :31 « Nous pouvons aspirer aux dons les meilleurs ». 

- 1co.14 :12 « Et désirer en posséder abondamment pour l’identification de l’Eglise ».

 

  

- Mais c’est DIEU qui choisit pour moi.

  - Ma responsabilité est de reconnaître loyalement le don ou les dons que DIEU m’aaccordé et de les exercer pour l’utilité commune dans l’Eglise.  

 

 - Lire Rom.12 :1-3.