Dons Spirituels
Open Panel

02 DONS DE PUISSANCE 

 

Pasteur Albert LEBLOND

 

1) Don de la foi

2) Les dons des guérisons

3) Le don d'opérer des miracles.

 

LES DONS DE L'ESPRIT (4)

 

LE DON DE FOI.

 

1 Corinthiens 12/ 9 :... « A un autre, la foi par te même Esprit».,.

 

Ø     CE QU'IL N'EST PAS :

 

- Il n'est pas la foi qui sauve : Eph. 2/8.

-  Il n'est pas le fruit de l'Esprit : Galates 5/22 (la fidélité...la foi) : Hébreux 10/38.

*****

- La foi qui sauve précède le salut et y conduit : Actes 16/31.

- La foi, fruit de l'Esprit, fait vivre avec Dieu en Christ.

- La foi, don de l'Esprit est donnée à la suite du baptême dans le Saint-Esprit : 1 Corinthiens 12/4, 7 & 11.

«Le Don de la foi» est un don de communication !

 

Ø     CE QU'IL EST :

 

L'un des neuf dons de l'Esprit - un don de puissance -

Il est la capacité donnée par Dieu, de croire à la réalisation de l'impossible, d'annoncer à l'avance ce qui va s'accomplir, et de communiquer cette foi aux autres

 

  • C'est un revêtement surnaturel de l'Esprit Saint, par lequel la parole prononcée de la part de Dieu et sa volonté exprimée spontanément à l'égard d'une personne, d'un groupe de personnes, ou d'une chose... se réalisera. Sa puissance et son action sont plus étendues, plus prolongées que l'exercice et l'action des dons des guérisons, ou d'opérer des miracles.
  •  
  • Le don de foi n'est pas la base de tous les autres dons de l'Esprit. Il est miraculeux, et comme les autres, il a besoin de la docilité du cœur pour être manifesté. L'opération des miracles dépend davantage d'un acte : comme lorsque les eaux furent fendues par Moïse ou Elie.
  •  Tandis que le don de la foi se manifeste plutôt au cours d'un laps de temps plus ou moins long. Comme lorsqu'Isaac bénit Jacob en des termes qui ne devaient trouver réalisation qu'au cours d'une longue période : Genèse 27/27 & Hébreux 11/20.
  •  
  • Le don de la foi ne suppose pas la possession des autres dons, pas plus qu'il ne les remplace ou les supprime.
  •  
  • Exercer le don de la foi, c'est croire à la réalisation de l'impossible. Voyons quelques exemples :

- nous voyons ce don s'exprimer dans le ministère de Jésus quand il maudit le figuier en Marc 11/12 - 14. Puis Jésus explique et enseigne (Marc 11/22-2) littéralement : «Ayez foi en Dieu» ; «cette qui vient de Dieu»). Quiconque dira - sans douter - et croira -obtiendra ce qu'il dira ...

- Pierre quand il fit lever le boiteux en Actes 3/ 6. Remarquez son ordre, comparez-le avec les mots que Jésus adresse au figuier (Marc 11/14).

 

- Elie défiant Achab, tout Israël, et les prophètes de Baal : 1Rois 18/18 - 24.

 

- David face à Goliath : «Aujourd'hui, l'Eternel te livrera entre mes mains, je t'abattrai et je te couperai la tête !» (1 Samuel 17/45- 47).

 

- Daniel : la foi ouvre la fosse, mais ferme la gueule des lions : Daniel 6/17-23.

 

- Les ancien, par ce don obtinrent un bon témoignage, par lui, ils marchèrent dans la justice, soumirent des royaumes... etc.... Hébreux 11/2 - 39.

 

-        D'autres exemples : lsaac, pour bénir surnaturellement. Seule la foi peut bénir ou maudire. Comme Dieu le fit pour Saül, il retourna contre leurs propres entrailles, l’anathème de ceux qui l'auront prononcé de leur propre fond.

-         

  • La foi prouve Dieu (2 Rois 13/ 14 - 19). Elle rend capable de recevoir des promesses précises, inouïes, de la part de Dieu (Romains 4/ 20 - 21 ; Genèse 21/ 5...).
  •  
  • Le don de la foi peut aussi amener une délivrance soudaine de la puissance des démons, de certaines maladies. Bien sûr, de ferventes et persévérantes prière sont nécessaires (Marc 9/29).
  • Le don de la foi peut communiquer la foi aux autres :

- Jésus aidant le père de l'enfant possédé à croire en Marc 9/23.

- Jésus aidant l'officier du roi : Jean 4/46 - 53.

- Jésus aidant les deux aveugles en Matthieu 9/28.

 

Voir aussi : Romains 10/17 :... «La foi vient de la prédication, et la prédication vient de la Parole (=rhéma) de Christ»...

 

Rhéma : parole prononcée ou perçue comme personnellement adressée.

-        Pierre en guérissant le boiteux à la porte du Temple, il commença à faire en sorte que l'homme s'attende à quelque chose de lui : «ce que j'ai, je te le donne»... (Actes 3/4-6)...

-         

  • Le but de Dieu, de Christ, du Saint-Esprit, de la Parole est de DONNER, de provoquer, de faire agir la foi, qui pour que cela soit reçu déclenche : les signes, les prodiges, les miracles, les délivrances, les convictions de péché, les conversions, les changements de vie afin que les hommes croient Dieu et son Fils, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ (Jean 14/1).
  • Une église, un responsable spirituel, un disciple, qui ne manifestent plus ce ministère surnaturel du Saint-Esprit risquent de laisser le champ libre au royaume des ténèbres et au surnaturel démoniaque! Quelle responsabilité ! Il faudra en rendre compte, comme aussi de toute parole vaine.

 

LES DONS DE L'ESPRIT (5)

 

LES DONS DES GUERISONS (ou LES GRÂCES DES GUERISONS).

 

Ø     CE QU’IL N’EST PAS :

 

-        Il n'est pas «un toucher à la Midas» (roi de Phrygie dont la légende veut qu'il ait reçu de Dionysos, le pouvoir de changer en or tout ce qu'il touchait).

-         

-        C'est à dire, qu'il n'existe pas de don qui permette à quelqu'un de guérir les autres automatiquement, comme s'il était une machine à guérir.

-         

Il faut compter avec la foi, la disposition des cœurs, et la souveraineté de Dieu et du Saint-Esprit pour la manifestation et les résultats de ces dons (Hébreux 11/ 6).

 

-        Ce n'est ni un signe dans la main, ni une sensation, ni un fluide, ni une spécialité pour guérir telle maladie par certains et telle autre maladie par les autres !

-         

Chaque guérison opérée ou reçue, est un don de Dieu en Jésus-Christ. Celui qui exerce ce don n'a pas reçu le pouvoir de guérir une maladie ou une infirmité particulière. Jamais dans la Bible, on ne trouve quelqu'un qui ait la spécialité de guérir ou de délivrer une catégorie de maladies, plutôt que d'autres !

- ne pas confondre donc ces dons avec les pratiques des guérisseurs, sorciers ou manipulateurs.

 

- Ce n'est pas une source de revenus (Actes 5/20).

 

- Ce n'est pas l'apanage d'une catégorie de personnes ayant des titres ou des fonctions «officielles».

 

Les neuf dons spirituels ont été donnés à l'Eglise, le Corps de Christ - dont Il est la tête - et ils doivent être exercés et manifestés par la foi, dans l'ordre, pour l'utilité et les besoins de tous (1 Corinthiens 12/6-7).

 

La guérison divine demeure l'œuvre de Jésus-Christ accomplie et offerte par le sacrifice parfait de sa vie Sur la croix du calvaire. Il n'y a pas d'autre source !

«Vous avez tout pleinement en Lui !» Colossiens 2/10.

 

Ø     CE QU’IL EST :

 

Les dons des guérisons, c'est la capacité donnée par Dieu de communiquer aux autres, la vertu guérissante de Jésus-Christ. Un fait ne doit pas manquer de retenir notre attention : il est dit : «A un autre, les dons des guérisons»...

 

  • Le commandement de «guérir les malades» est une priorité dans le ministère et la mission confiées aux disciples choisis et appelés par le Maître, afin que leur prédication soit confirmée par des signes, des prodiges et des miracles (Matthieu 10/1 - 7 ; Luc 9/1 - 2 ; 10/17 - 20).
  •  Puis avant son ascension, Jésus leur confie cette tâche : «En mon Nom, ils chasseront les démons... Ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris.. »« Marc 16/17-20.
  •  
  • Paul, l'apôtre, dira aussi l'importance d'une prédication «accompagnée», «appuyée», «confirmée» par des actes miraculeux (1 Corinthiens 2/4-5 ; 2 Corinthiens 12/12 ; Romains 15/18-19).
  •  
  • Nous devons savoir que la volonté de Dieu est de guérir l'être tout entier : esprit, âme et corps, et que la guérison des malades n'a pas seulement pour but de leur rendre la santé et le bien-être physique, mais surtout de leur révéler : CHRIST, comme Sauveur et Seigneur ; le pouvoir et l'actualité des Ecritures, et la nécessité de changer de vie par une profonde et réelle repentance pour le pardon des péchés et l'assurance du salut (Actes 8/5 - 17 ; Jean 5/ 9 -14; Actes 3...).
  • La pratique des dons des guérisons sert à continuer et à confirmer le ministère glorieux de notre cher Sauveur. N'oubliez pas cette promesse, parmi tant d'autres : «Celui qui croit en moi, fera aussi les œuvres que je fais»... Jean 14/12. Puis, à accréditer le message, et le prédicateur (Jean 4/ 49 - 53 ; Actes 3 ; 5 ; 8 ; 9/ 32 - 35...) et à conduire les âmes au Seigneur pour leur salut et la gloire de Dieu.
  •  
  • Les dons des guérisons peuvent se manifester de manières différentes :
  •  

- par une simple parole, comme Jésus en Matthieu 8/13 ; Jean 4/ 50 et Marc 2/11. Comme Pierre en Actes 3 et 9/34.

- par l'imposition des mains en Marc 16/18 ; Luc 4/ 40 et Actes 28/'8...

- par la prière de la foi : Marc 11/24.

- par l'onction d'huile : Jacques 5/14.

- voire même par l'ombre d'un apôtre : Actes 5/15 - 16... et bien par d'autres moyens... J'en ai compté plus de vingt ! (Dans mon expérience de prédicateur et dans l'Ecriture Sainte.)

 

DIEU N'EST PAS LIMITE ! LA FOI OUVRE LA PORTE AUX REALITES DE DIEU.

·       C'est en Christ que se fonde notre confiance : Il est l'Auteur de !a foi. Il la fait naître et veille sur son accomplissement. A nous de nous en servir, de la nourrir et «l'aiguiser» par la Parole et l'action! Car croire, c'est permettre à Dieu d'agir : Romains 10/17 ; Hébreux 11/ 6 ; Actes 3/16...

·        

·       Un des précieux aspects de la foi, c'est qu'elle donne ou reçoit ! Le lépreux croyait que Christ pouvait le purifier, mais il doutait de sa volonté ! Jésus lui répondit : «JE LE VEUX... «. Pierre face à l'infirme devant la belle porte du Temple lui a dit : «CE QUE J'AI, JE TE LE DONNE.. « et il le guérit

·        

Puis cette parole inspirée de Paul, voyant que l'impotent avait la foi pour être guéri : «Lève-toi droit sur tes pieds... il se leva d'un bond et marcha»... (Actes 14/ 9 - 10).

 

·       L'action de guérir les malades exige la mise en œuvre de quelque chose de plus que les dons des guérisons, quand on se rappelle que cette manifestation surnaturelle n'est ni plus ni moins que la capacité donnée par Dieu de faire comme Jésus, d'être comme Jésus, de donner comme Jésus, pour la seule gloire de Dieu !

N'oublions jamais l'ordre pratiqué par notre Seigneur et Maître :

 

1 - ENSEIGNER,

2 - PRECHER,

3 - GUERIR... Matthieu 4/23 ; 9/35 ; Marc 16/15 - 20...

 

·       Prêcher l'Evangile : Christ crucifié, et enseigner la connaissance régénératrice de la Parole de Dieu, avec l'exercice des dons miraculeux du Saint-Esprit, c'est l'urgente mission de l'Eglise de Christ AUJOURD'HUI !...

·        

 

LES DONS DE L'ESPRIT (6)

 

LE DON D’OPERER DES MIRACLES.

 

1 Corinthiens 12/10 : «A un autre, le don d'opérer des miracles».»

 

QU'EST-CE QU'UN MIRACLE ?

 

C'est une action, ou un événement surnaturel qui ne suit pas les lois de la nature, qui apporte une révélation de la présence et de la puissance de Dieu. L'essence du miracle n'est donc pas seulement le fait qu'il est surnaturel, mais bien plutôt qu'il est une preuve particulièrement claire et frappante de la puissance de Dieu et de la liberté dont il use pour accomplir ses desseins. C'est un don spirituel, le troisième don de puissance.

 

Le don d'opérer des miracles est la capacité donnée par Dieu d'accomplir, défaire se produire des actions qui sont surnaturelles, qui sont en dehors des lois de la nature. Les miracles sont des actes indiscutables, des prodiges qui émerveillent, des signes qui «parlent» et témoignent de l'existence et du pouvoir divin. Dieu suscite parfois des prodiges inusités pour obliger l'homme à s'arrêter et à dire, avec les magiciens d'Egypte : «C'ESTLE DOIGT DE DIEU /.. »

 

Exode 8/15 ; Marc V12; 6/51; 7/37; Actes3/10...

 

·       Les miracles du Christ ont été les preuves dont l'Evangile a été la base, le fondement qui crée ces actes divins. Le Sauveur a non seulement enseigné et prêché, mais il a agi sur la nature, et délivré les hommes de leurs maladies physiques, morales, ou d'origine démoniaque, il y a toujours un rapport étroit entre les déclarations, ou promesses divines, et les actes miraculeux.

·        

·       Sitôt après avoir dit : «Je suis la Lumière du monde», Jésus guérit l'aveugle né en Jean 8/12 et 9/ 5 - 7. Il déclare : «Je suis la Résurrection et la Vie», et Il fait sortir Lazare du tombeau (Jean 11/25- 43).

·        

·       Le terme miracle au sens de ce don, se rapporte exclusivement à des actes de puissance. Un miracle de connaissance est produit par la «parole de connaissance», et un miracle de sagesse, par la «parole de Sagesse».

·        

L'opération des miracles produit des œuvres de puissance pour la gloire de Dieu, et dont l'effet est l'édification et l'accréditation de l'Eglise, dont Il est le Chef, la Tête, le Berger.

 

·       Ce don est employé pour :

·        

- la délivrance des croyants ou raffermissement de la foi des disciples : la tempête apaisée : Marc 4/35-39.

 

- en vue de nourrir des foules assoiffées de la parole, mais aussi d'accréditer le messager et son message ! Jean 6/1-15.

 

- exécuter des sentences, des jugements : Elymas (Actes 13/ 8 - 12).

 

- confirmer la parole prêchée, créer la foi dans les cœurs : le proconsul crut : Actes 13/12, et la pêche miraculeuse dans Luc 5/4-9.

 

- ressusciter les morts : Lazare (Jean 11/43 - 45) ; Dorcas (Actes 9/36 - 42).

 

- confirmer la messianité de Jésus : la Samaritaine (Jean 4/ 29) ; les disciples de Jean-Baptiste (Matthieu 11/5).

 

- rendre témoignage de sa divinité (Jean 5/36 & 10/25...).

 

-        Jésus appelait l'action de chasser les démons, un miracle (Marc 9/38 - 40).

-         

·       Dans l'Ancien-Testament, nous voyons ce don en œuvre dans le ministère de Moïse (face à Pharaon). Josué : le soleil et la lune s'arrêtent à son ordre (Josué 10/ 12 - 13). Les prophètes Elie et Elisée ont opéré de nombreux et puissants miracles !

·       Dans le Nouveau-Testament, par la mise en action délibérée du «don d'opérer des miracles», des signes, des prodiges, des délivrances sont accomplis pour démontrer que son enseignement est divin, pour convaincre les hommes croyants ou non, qu'il est réellement Dieu, venu du ciel pour sauver l'humanité, et réconcilier les hommes avec Dieu, le Père, et les hommes entre eux.

·        

Aux noces de Cana, Jésus manifeste « le don d'opérer des miracles», changeant l'eau en vin, et ses disciples crurent en Lui !...

 

·       Les miracles ne sont pas un but, mais un moyen pour Dieu d'attirer l'attention sur Lui, sur le Christ-Jésus, sur la personne du Saint-Esprit et sa précieuse dispensation, sur la Bible -qui est la Parole de Dieu - mais aussi sur la merveilleuse passion de la croix du calvaire.

·        

Le fait et la grâce de manifester les dons spirituels, surtout ceux qui sont spectaculaires, n'est pas, pour le Seigneur, la chose la plus importante. Lisez : Matthieu 7/21 - 27 ; Luc 10/17-20; 1 Corinthiens 13/8 - 13.

 

·       Il ne faut pas oublier que Satan peut aussi étonner, par ses actes de magie (Actes 8/9 -11). Il a une certaine puissance pour singer Dieu, mais les magiciens et les sorciers sont toujours stoppés et rendus inoffensifs - parfois même délivrés et transformés par Dieu - par la toute-puissance de Dieu, répandue sur la terre par le nom, la personne, la parole et les œuvres de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. Puis par la puissance et les dons du Saint-Esprit, distribués aux Serviteurs de Dieu et à l'Eglise de Christ : 1 Jean 3/ 8 & Hébreux 2/14.

·        

·       Bien que Dieu se permette, dans sa grâce, d'employer des agents humains pour ses œuvres miraculeuses (et c'est là, le sens véritable et l'utilité des dons de l'Esprit), il va de soi qu'il peut toujours opérer des miracles, et qu'il en opère sans aucune intervention humaine !

·        

NE FIXEZ PAS VOS YEUX NI VOTRE FOI SUR LE MIRACLE, SI GRAND, SI BEAU SOIT-IL ! mais gardez toujours vos yeux, votre foi, votre joie sur Jésus-Christ le Maître et le Sauveur, l'Auteur et la Récompense de la Foi !

... « LES ACTES CONFIRMENT LES PAROLES»...

et ... « LES ACTES FONT CROIRE A LA PAROLE»...

(Voir Marc 2/10 -12)

 

  • 03 DONS DINSPIRATION
  •