Dons Spirituels
Open Panel

les dons spirituels : LA voix par excellence

                                      

 

La voix par excellence

 

1 Corinthiens 12 : 31  Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence, celle qui surpasse toutes les autres ».

 

1 Corinthiens 13

1 « En effet, si je savais parler toutes les langues des hommes et même celles des anges, mais que je n’aie pas l’amour, je ne serai rien de plus qu’une trompette claironnante ou une cymbale bruyante.2 Si je n’ai pas l’amour, j’ai beau être le plus inspiré des prédicateurs, connaître tous les secrets du plan de Dieu et être versé dans toutes les sciences, je peux même avoir une foi absolue au point de transporter des montagnes : sans amour, je ne suis rien.3 Quand je me dépouillerais de tous mes biens pour la nourriture des affamés, quand je distribuerais en aumônes tout ce que je possède, quand même je me ferai brûler pour mes convictions, si je n’ai pas d’amour cela ne me sert de rien ; ou quand même je me vendrais moi-même comme esclave pour en distribuer le produit aux pauvres, si c’est par orgueil que je le fais et sans amour, je n’y gagne rien.4 Celui qui aime est patient, il sait attendre ; son cœur est largement ouvert aux autres.Il est serviable, plein de bonté et de bienveillance ; il cherche à être constructif et se plaît à faire du bien aux autres. L’amour vrai n’est pas possessif, il ne cherche pas à accaparer, il est libre de toute envie, il ne connaît pas la jalousie excessive.Lorsqu’on aime, on ne cherche pas à se faire valoir, on n’agit pas de manière présomptueuse. Celui qui se rengorge, s’étale et s’enfle d’orgueil n’est pas inspiré par l’amour.
Aimer, c’est aussi se conduire avec droiture et tact. L’amour prend des égards et évite de blesser ou de scandaliser, il n’est pas dédaigneux.
5 Celui qui aime ne saurait agir à la légère ou commettre des actes malhonnêtes.Aimer, c’est ne pas penser d’abord à soi, chercher son propre intérêt, insister sur ses droits.L’amour n’est pas irritable, il ne s’aigrit pas contre les autres. Il n’est pas susceptible.Quand on aime, on ne médite pas le mal et on ne le soupçonne pas chez les autres. Si on subit des torts, on n’en garde pas rancune.6 Découvrir une injustice, ou voir commettre le mal, ne fait pas plaisir à celui qui aime. Il se place du côté de la vérité et se réjouit lorsqu’elle triomphe.7 L’amour couvre tout : il souffre, endure et excuse. Il sait passer par-dessus les fautes d’autrui. Aimer, c’est faire confiance à l’autre et attendre le meilleur de lui, c’est espérer sans faiblir, sans jamais abandonner. C’est savoir tout porter, tout surmonter.8 L’amour n’aura pas de fin. Les prophéties  passeront, les prières en langues cesseront et toutes nos connaissances s’évanouiront…13 En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour ». 1 Corinthiens 14 : 1  « Recherchez avant tout cet amour, mettez tout votre soin à en être remplis. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie ».  

Introduction.

 Par ce chapitre, l’apôtre Paul met l’accent sur le véritable mobile de l’exercice des charismes spirituels, de l’exercice de tout ministère et de l’exercice de tout service. L’apôtre Paul, sous l’inspiration de l’Esprit Saint, ne fait pas ici une comparaison entre l’amour et les charismes spirituels pour conclure que seul l’amour est le plus important.  

 En prêtant bien attention au texte et à son contexte, l’apôtre Paul souligne en fait l’exercice des charismes spirituels sans l’amour agaph (divin) et l’exercice des charismes spirituels avec l’amour agaph (divin). 

 L’amour agaph (divin) n’est jamais présenté comme un charisme spirituel, mais comme le premier élément du fruit de l’Esprit : Galates 5 : 22 « Mais le fruit de l’Esprit est : amour… »

L’amour agaph n’est pas à proprement parlé un charisme spirituel, il est l’essence même des charismes spirituels, il en est leur nature parce qu’il les contrôle et leur donne leur véritable sens ; l’amour divin est le mobile de l’exercice de tous les charismes au même titres que de tous les services.

 

  Ce chapitre 13 de la première lettre de l’apôtre Paul aux chrétiens de la ville de Corinthe se subdivise en trois partie :

1)                  Sans l’amour divin, les charismes ne sont pas utiles à celui qui les exerce, vv1-3

2)                  Ce qu’est l’amour et ce qu’il n’est pas, vv4-7

3)                  L’amour est éternel parce que :1 Jean 4 : 8, 16 « … Dieu est amour ».

Alors que les charismes sont passagers, vv8-13. 

 1.                  Sans l’amour, les charismes ne sont pas utiles à celui qui les exerce.2.     

              a)                  « En effet, si je savais parler toutes les langues des hommes et même celles des anges, mais que je n’aie pas l’amour, je ne serai rien de plus qu’une trompette claironnante ou une cymbale bruyante ». 

Sans l’amour, le parler en langues, exercé au sein de l’Assemblée de Dieu, le Corps de Christ, est comparé par l’apôtre Paul à du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit, c’est-à-dire à un morceau de métal travaillé ou non sur lequel on frappe pour obtenir un certain bruit.

Dans ce cas, la glossolalie n’est qu’un vain bruit, un bavardage inutile, un son creux. Les sœurs et frères au milieu desquels nous servons, ne se souviendront pas de tous nos messages et de tout notre enseignement, mais il y a une chose dont ils se souviendront : c’est si nous les avons aimés ou non et si nous les avons aimés pour ce qu’ils étaient ou par intérêt !

 b)                  « Si je n’ai pas l’amour, j’ai beau être le plus inspiré des prédicateurs, connaître tous les secrets du plan de Dieu et être versé dans toutes les sciences, je peux même avoir une foi absolue au point de transporter des montagnes : sans amour, je ne suis rien ».

c)                    Sans l’amour, la prophétie, la parole de sagesse, la parole de connaissance et la foi qui rend capable de transporter des montagnes ne donne aucun avantage à celui qui les manifestes. Souvenons-nous du prophète Balaam qui pouvait prophétiser mais, qui n’avait aucun amour pour le peuple d’Israël, Nombres 22 : 25, ce qui plus tard causa sa perte, Nombres 31 : 8. 

d)                  Quand je me dépouillerais de tous mes biens pour la nourriture des affamés, quand je distribuerais en aumônes tout ce que je possède, quand même je me ferai brûler pour mes convictions, si je n’ai pas d’amour cela ne me sert de rien ; ou quand même je me vendrais moi-même comme esclave pour en distribuer le produit aux pauvres, si c’est par orgueil que je le fais et sans amour, je n’y gagne rien. 

 

Après avoir cité en exemple quelques charismes spirituels, l’apôtre Paul continue avec, cette fois-ci, des actes purement naturels mais d’une grande valeur : le sacrifice des biens matériels et l’acceptation du martyre. Il est difficile de penser à de tels actes accomplis sans amour. Pourtant, il est possible d’en arriver là soit par orgueil, soit par dérive sectaire, soit par désespoir ; l’acte étant l’expression du « moi » plutôt que de l’amour.

  

 Ainsi, écrit l’apôtre Paul, sous la direction de l’Esprit Saint, quoique je fasse : soit l’exercice d’un charisme spirituel, soit l’exercice d’un acte naturel de générosité, sans l’amour je ne suis rien et cela ne me sert de rien. Je pense tout dire, tout savoir, tout faire jusqu’à donner ma vie en sacrifice et tout cela n’être rien et ne servir à rien sans l’amour !

 

  Les charismes spirituels les plus glorieux et les actes héroïques ne servent à rien dès qu’ils ne sont pas inspirés par l’amour. Voilà la vérité biblique qui doit faire réfléchir tout disciple de Christ, autant les charismatiques comme les Pentecôtistes que les non-charismatiques comme les Evangéliques… 

 3.                  Ce qu’est l’amour et ce qu’il n’est pas dans le cadre de l’exercice des charismes spirituels.  

Le tableau qui suit décrit, d’une part, la situation spirituelle de l’Assemblée de Dieu de Corinthe et, d’autre part, l’état qu’elle devait s’efforcer d’atteindre avec l’aide de l’Esprit Saint. D’un côté nous avons la stature parfaite de Jésus-Christ, celle d’un homme fait, d’un disciple accompli, d’un autre côté celle du chrétien charnelle, l’état des petits enfants ou d’adolescents en pleine crise de puberté… 

  Les chrétiens de l’Assemblée de Dieu de Corinthe avaient besoin d’une bonne leçon spirituelle de la part de leur père spirituel, l’apôtre Paul, qui sous l’inspiration de l’Esprit Saint va leur révéler le véritable amour : l’amour divin. Nous nous limiterons à considérer principalement ce qu’est l’amour et ce qu’il n’est pas dans le seul contexte des charismes spirituels. 

  L’amour

ÿEst patient ou longanime, c’est-à-dire lent à la colère. Il doit attendre son tour pour intégrer son charisme dans l’ensemble du culte. Les Corinthiens parlaient tous à la fois : c’était la confusion. L’apôtre Paul les conduira, comme de petits enfants, à parler chacun son tour, 14 : 27-33. 

ÿL’amour est serviable. L’exercice des charismes spirituels est fait en vue du bien de la communauté, du Corps de Christ. Celui qui exerce un charisme se met au service de ses sœurs et frères en Christ et de toute personne étrangère encore à la vie de l’Esprit. On ne se sert pas des charismes de l’Esprit, nous servons sous la décision, la direction et l’onction de l’Esprit Saint. On ne se sert pas de l’Assemblée, mais nous servons l’Assemblée, le Corps de Christ… 

ÿ L’amour n’est pas envieux, il ne jalouse pas ceux qui ont et qui exercent les charismes. 

ÿ L’amour ne se vante pas, de ce qu’il a, ni d’exercer un ou plusieurs charismes. 

ÿ L’amour ne s’enfle pas d’orgueil, car ce qu’il a lui a été donné, sachant que tous les dons sont des manifestations de la puissance de l’Esprit Saint de Dieu données pour l’utilité commune,  1 Corinthiens 4 : 7. Si quelqu’un pouvait exercer tous les charismes spirituels mais qu’il manque d’humilité, il n’a pas l’amour ! 

ÿ L’amour ne fait rien de malhonnête, d’inconvenant, de honteux, d’indécent, de choquant. C’était justement la façon de procéder de quelques chrétiens de Corinthe, non seulement dans le cadre de la prière où il n’y avait ni bienséance, ni ordre, mais dans leur comportement en général :  

des divisions : 

 1 Corinthiens 1 : 11 « Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de CHLOE, qu’il y a des discordes parmi vous ». 1 Corinthiens 11 : 18 « Et d’abord, j’apprend que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions – et je le crois en partie ». Inconduite : 

1 Corinthiens 5 : 1 « On entend parler constamment d’inconduite parmi vous, et d’une inconduite telle qu’elle ne se trouve pas même chez les païens ; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père. 2 Et vous êtes enflés d’orgueil !… ». 

 Heurter la conscience des faibles : 

 1 Corinthiens 8 : 1 « Pour ce qui concerne les (viandes) sacrifiées aux idoles, nous savons que tous, nous avons de la connaissance. –La connaissance enorgueillit, mais l’amour édifie…8 Ce n’est pas un aliment qui nous rapprochera de Dieu : si nous n’en mangeons pas, nous n’avons rien de moins ; si nous en mangeons, nous n’avons rien de plus. 9 Prenez garde, toutefois, que votre droit ne devienne pas une pierre d’achoppement pour les faibles… 13 C’est pourquoi, si un aliment fait tomber (scandalise ou est une occasion de chute pour) mon frère, jamais plus je ne mangerai de viande, afin de ne pas faire tomber mon frère ».

  Inconduite envers la Table du Seigneur :  1 Corinthiens 11 : 20 « Donc, lorsque vous vous réunissez, ce n’est pas pour manger le repas du Seigneur ; 21 car en mangeant, avant les autres, chacun prend son propre repas, et l’un a faim, tandis que l’autre est ivre. 22 N’avez-vous pas des maisons pour y manger et boire ? Ou méprisez-vous l’Assemblée de Dieu, et couvrez-vous de confusion ceux qui n’ont rien ?… ». 

 Or, lorsque nous exerçons un charisme, il ne s’agit pas de dire : « tout m’est permis », mais d’agir dans la décence en cherchant l’ordre et la bienséance, 1 Corinthiens 14 : 40.  

ÿ L’amour ne cherche pas son intérêt, sa propre gloire, ce qui lui fait plaisir dans l’exercice des charismes… 

ÿ L’amour ne s’irrite pas ou ne s’aigrit pas, c’est-à-dire n’est pas susceptible lorsqu’il est coupé ou empêché de placer son cantique ou son charisme en langue ou son interprétation. Il y a du respect, de l’écoute à ce qui se passe et de l’équilibre en tout. 

 ÿ L’amour ne tient pas compte du mal, l’amour n’entretient pas de rancune ; l’amour ne comptabilise pas le mal qu’on lui a fait si, exerçant un charisme, telle ou telle réflexion malheureuse a été faite. 

 Hébreux 12 : 14 « Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur.15 Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume ne produise des rejetons et ne cause du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ». 

ÿ L’amour ne se réjouit pas de l’injustice, qui existera tant que l’homme sera encore pécheur, encore charnel, mais il se réjouit de la vérité. 

ÿ L’amour pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout, les excès de ceux qui, comme des enfants, utilisent les charismes maladroitement. L’amour reprend avec douceur et enseigne avec intelligence, persévérance et par l’exemple pour créer un changement utile et fructueux.Mieux vaut une maison avec un peu de désordre à cause de la présence des enfants qu’un ordre parfait sans ces derniers.

 Le meilleur moyen d’éviter les incendies c’est de supprimer les foyers à risque. Toutefois, il est plus facile d’éteindre certains feux que d’essayer de les rallumer ! A ceux qui préfèrent le confort d’un culte tranquille où il fait bon de dormir avant d’être réveillé par l’amen final, la Parole de Dieu ordonne : 

1 Thessaloniciens 5 : 16 « Soyez toujours joyeux. 17 Priez sans cesse. 18 En toute circonstance, rendez grâces ; car telle est à votre égard la volonté de Dieu en Christ-Jésus. 19 N’éteignez pas l’Esprit ; 20 ne méprisez pas les prophéties ; 21 mais examinez toutes choses, retenez ce qui est bon ; 22 abstenez vous du mal sous toutes ses formes. 23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers ; que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! 24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera ». Ephésiens 4 : 30 « N’attristez pas le Saint-Esprit d’Elohîm, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption ».  

4.                  L’amour est éternel alors que les charismes sont passagers.  v8 « L’amour n’aura pas de fin. Les prophéties  passeront, les prières en langues cesseront et toutes nos connaissances s’évanouiront… ». 

Le contexte nous éclaire en ce qui concerne le moment de la cessation des langues : V10 « mais quand ce qui est parfait sera venu ce qui est partiel sera aboli »  

Et ce temps concerne avec certitude le jour où Jésus-Christ reviendra sur les nuées du ciel pour enlever son Assemblée et la faire entrer dans la gloire après l’avoir jugée équitablement. Cela concerne, pareillement, le Millénium : le règne de justice de mille ans sur la terre où Christ exercera sa royauté avec les siens… Dans cette attente : 1 Corinthiens 13 : 13  « En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour ». 

 Conclusion. 1 Corinthiens 14 : 1  « Recherchez avant tout cet amour, mettez tout votre soin à en être remplis. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie ». 

L’Esprit Saint est l’intendant général dans la Maison de Dieu, c’est lui, qui gère et dispose des ministères, des services et des charismes, les qualifiant et leur communiquant la puissance, l’utilité, l’efficacité et l’onction en vue de l’édification du Corps de Christ, en vue du salut des âmes et dans le seul but de glorifier le Père en son Fils unique Jésus-Christ.

 

Nous sommes appelés à désirer avec ardeur les charismes spirituels à travers le baptême dans l’Esprit Saint.

 La vie de l’Esprit est une réalité pour le temps présent : 

Ephésiens 5 : 18 b « … soyez continuellement entrain d’être remplis de l’Esprit ».

 Galates 5 : 22 « Mais le fruit de l’Esprit est :… »

 Galates 5 : 25 « Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit ». 

Personne ne peut diriger l’Esprit Saint et personne ne peut limiter ou enfermer Son Action. Tout ce que nous recevons du Seigneur, nous le recevons par la foi et par la connaissance de la Parole qui conduisent à l’expérience.

 1 Pierre 4 : 7 « La fin de toutes choses est proche ; soyez donc sensés et sobres en vue de la prière. 8 Avant tout, ayez les uns pour les autres un amour constant, car l’amour couvre une multitude de péchés. 9 Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmurer.10 Puisque chacun a reçu un charisme mettez-le au service des autres en bons intendants de la grâce si diverse de Dieu.11 Si quelqu’un parle, que ce soit selon les oracles de Dieu ; si quelqu’un sert, que ce soit par la force que Dieu lui accorde, afin qu’en toutes choses Dieu  soit glorifié par Jésus-Christ, à qui appartiennent la gloire et la puissance aux siècles des siècles. Amen ! » 

 Pasteur Alain Trichard    http://www.addaixenprovence.com/