À méditer
Open Panel

PROVERBES AFRICAINS

  
  • Quand l’éléphant trébuche, ce sont les fourmis qui en pâtissent.

 
  • Une mer d’huile ne donne pas de loup de mer.
  
  • Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois.

 
  • Traverse la rivière avant d’insulter le crocodile.
  
  • Le tronc d’arbre a beau séjourner dans le fleuve, il ne se transforme pas en crocodile.
  
  • Le fleuve fait des détours parce que personne ne lui montre le chemin.
  
  • Quand on a qu’une lance, on ne s’en sert pas contre un léopard.
  
  • Dieu ne fait qu’ébaucher l’homme.  C’est sur terre que chacun se crée.
  
  • Le drapeau suit la direction du vent.
  
  • On n’est pas orphelin d’avoir perdu père et mère, mais d’avoir perdu l’espoir
  
  • Un homme qui se noie s’agrippe à l’eau
  
  • Suivez les abeilles et vous mangerez le miel.
  
  • Peu import la direction du vent, le soleil va toujours où il doit aller.
  
  • La branche ne se cassera pas dans les bras du caméléon
  
  • Là où le cœur est, les pieds n’hésitent pas à y aller !
  
  • Tous les blancs ont une montre, mais ils n’ont jamais le temps.
  
  • Le bœuf ne se vante pas de sa force devant l’éléphant.
  
  • Le bruit du fleuve n’empêche pas le poisson de dormir.
  
  • Sur quelque arbre que ton père soit monté, si tu ne peux grimper, mets au moins la main sur le tronc.          
           
  • Quand tu marches, le pagne dure ; quand tu es assis, le pagne s’use.
  
  • Ce n’est pas à toute oreille percée qu’on met des anneaux d’or.
  
  • La main de celui qui demande est toujours en dessous de la main de celui à qui il demande.
   
  • Ne te lasse pas de crier ta joie d’être en vie, et tu n’entendras plus d’autres cris.
  
  • L’homme a inventé la montre, mais Dieu a inventé le temps.
  
  • La figue ne tombe jamais en plein dans la bouche.
  
  • L’eau chaude n’oubli pas qu’elle a été froide.
  
  • Ce n’est pas parce que c’est dur qu’on n’ose pas, mais c’est parce que l’on n’ose pas que c’est dur.
  
  • L’oreille n’est jamais plus grande que la tête.
  
  • On n’achète pas un bijou non dépouillé de son emballage.
  
  • Bouche de miel, cœur de fiel.
  
  • Le léopard ne se déplace pas sans ses tâches.
   
  • La chèvre broute là où elle est attachée.

 

 
  • Si tu as de nombreuses richesses, donne ton bien. Si tu en as peu, donne ton cœur.
  
  • Un vieillard qui meurt, c’est comme une bibliothèque qui brûle.
  
  • Pour qu’un enfant grandisse, il faut tout un village.
  
  • Qui dit « Bonjour Madame » dit « Au revoir l’argent ».
  
  • Là où la hache va c’est pour couper du bois.